Le Resah a choisi Easis pour accompagner la mise en œuvre des services numériques pour les parcours de santé et leur coordination, en tant que titulaire de l’accord-cadre e-Parcours.
Thibault MAITRE, associé responsable de l’activité e-Santé, revient sur cette annonce.

e-Parcours

Le programme e-Parcours a pour objectif de développer et déployer sur la période 2018-2022, un bouquet de services numériques pour la coordination de tous les professionnels au service du patient.

L’accord-cadre a été conclu pour une durée de quatre ans au terme d’un appel d’offres. Il permettra à l’ensemble des adhérents du Resah (Réseau des Acheteurs Hospitaliers) de bénéficier de 3 types de prestations : déploiement des services (lot 1), assistance à la mise en œuvre (lot 2) et animation des usages (lot 3). Easis a été retenu sur le lot 2.



Comment Easis est-il devenu un cabinet de conseil référent en e-Santé ?

Notre cabinet de conseil dédie une majeure partie de ses activités à la e-Santé. Nous faisons partie des premiers à avoir travaillé sur les thématiques territoire, numérique et santé (notamment via la télémédecine). Depuis 2 ans, nous avons accompagné 6 régions dans l’élaboration de leur stratégie e-Santé. La numérisation des parcours a évidemment constitué un volet majeur de cette stratégie. Easis a travaillé au plus proche des acteurs concernés pour qu’ils s’approprient les finalités et enjeux du programme e-Parcours.

De plus, nous sommes en veille permanente sur l’évolution de la réglementation et sur l’application des nombreuses instructions. Nous avons très régulièrement échangé avec nos clients, pour en anticiper la mise en œuvre et sa traduction sur le terrain.


Quels sont les principaux enjeux identifiés pour mener à bien les missions ?

Pour nous, les enjeux sont clairs. Un des points clés du programme est la réussite de la mobilisation aussi bien des acteurs du projet (ARS/GRADes), que du territoire et de l’environnement industriel et institutionnel. L’écoute et la concertation sont indispensables. Elles permettent à l’ensemble des acteurs (patients, professionnels de santé, industriels, institutionnels) d’exprimer leurs besoins et attentes. Cela leur donne également la possibilité de devenir parties prenantes à la réussite du projet.

Aussi, nous devons être exigeants vis-à-vis des offreurs de solutions numériques. Le programme e-parcours doit garantir la simplicité d’accès pour ses usagers et une cohérence dans les services proposés. Il nécessite de s’intégrer dans un contexte technologique existant et s’adapter aux évolutions constantes du secteur. Notre positionnement indépendant est toutefois compatible avec une logique partenariale avec les industriels pour le bien des projets. Ainsi, notre connaissance précise des offres des principaux éditeurs du marché garantit pour les régions un rapport équilibré entre MOA (Maîtrise d’Ouvrage) et MOE (Maîtrise d’Œuvre).


Comment le cabinet va-t-il anticiper les activités futures liées à ce marché ?

« Tout seul, on va plus vite. Ensemble, on va plus loin ». Easis a toujours su s’entourer de partenaires pour développer ses activités. Le groupement qu’il porte et représente associe une vingtaine de consultants : le cabinet Ysthme et un pool d’experts présentant une forte séniorité dans le domaine. Nous mettons au service des régions des équipes dédiées. Elles combinent l’ensemble des compétences recherchées et capables d’apporter des retours d’expériences d’autres prestations similaires réalisées. L’idée est de créer une « task force e-Parcours » nous permettant de partager des bonnes pratiques et de capitaliser sur nos accompagnements.

Ce référencement auprès du Resah constitue une nouvelle étape de développement pour Easis. Il confirme le positionnement du cabinet comme un acteur de référence dans l’écosystème santé-social. Cela illustre bien notre ADN : imaginer, connecter et rassembler.


Qu’est-ce qui différencie Easis des autres cabinets de conseil ?

L’approche parcours a constitué dès la création du cabinet une conviction majeure, logiquement distillée dans nos travaux auprès de nombreux clients. Cette approche est loin d’être seulement une question de numérique. En effet, elle est essentielle pour identifier les ruptures dans la prise en charge et la manière donc l’innovation peut pallier ces manques dans l’organisation.

De plus, Easis accompagne différentes régions dont les contextes sanitaires et géographiques (ultra-marin, forte densité, zone péri-urbaine, etc.) sont très variés. Ainsi, nous disposons d’une vision globale sur l’ensemble des cas d’usage envisageables.

Le cabinet est orienté conduite du changement. Fédérer et mobiliser les acteurs autour du projet passe forcément par la sensibilisation et l’acculturation des professionnels de santé aux bienfaits du numérique. Le parcours, c’est avant tout travailler et prendre en charge autrement, avant d’instaurer de nouveaux outils qui ne sont finalement qu’un moyen. La technologie facilite, mais l’humain reste au cœur des préoccupations.

Par ailleurs, nos travaux se sont toujours inscrits dans une approche systémique, incluant une logique territoriale et innovation sociale.

Enfin, notre équipe intervient à la fois sur des aspects stratégiques et opérationnels liés à la mise en place de solutions numériques en santé. Certaines de nos missions nous ont permis de travailler en amont avec des organisations innovantes en santé : les CPTS (Communautés Professionnelles Territoriales de Santé) et les PTA (Plateformes Territoriales d’Appui).


Thibault MAITRE

Thibault MAITRE,
associé responsable de l’activité e-Santé


🔍 Pour plus d’infos, téléchargez notre communiqué.